Un pré en bulles

Un site, un blog ? . . . un espace ouvert, vers demain, donc à discuter, négocier, construire

Un site existe ; au moins, et trois même, ou plus
– un vieux site que j’avais commencé avec l’ancienne municipalité, en cours de restructuration étant donné l’évolution du « web »
– le site « officiel » de la nouvelle municipalité
– la présentation du village par wikipédia
liens dans la marge

Mais un site n’est pas un lieu de discussions, plutôt orienté vers l’information ou la publicité ;

alors qu’ici, nous allons parler d’un village, en place publique, de la chose donc publique, donc politique au sens premier (du grec politikos, de la cité)

Par exemple, cette image de titre, le plan d’eau formé par la Vienne en amont de l’écluse : qu’imaginer dessus ?


  • Ce dernier dimanche du 4 septembre 2016, se tenait au village une manifestation « Fête de la déviation »
    Il y a longtemps, environ 40 ans, qu’on n’avait vu tant de canoës sur la rivière, depuis que le club canoë s’était éteint avec la fermeture de la maison des jeunes « remplacée » par un foyer du 3e âge . . .


Commentaires 2 à Un pré en bulles

  1. Dessus je ne sais pas, mais dessous, il y a le cousin du monstre du loch Ness, on l’appelle Chabaness, et il ne mange pas de végétaux parce qu’il est contre la taille sauvage. Il se nourrit exclusivement de pollueurs ce qui lui permet d’avoir une grande réserve de nourriture, de temps en temps il boit même une bière ou deux, mais c’est une autre histoire…

  2. ça commence bien ! (!)
    on essaie d’approfondir un peu , et tout de suite, un autre t’oblige à aller au fond ;
    bon, ben doucement, progressivement
    . . . depuis longtemps les tireurs de sable sont partis,
    je les y ai vus ;
    au moins alors avait-on un sens de l’eau,
    plus proche de celui d’aujourd’hui qui n’est plus que laver les usines.