« Et mon frère le corbeau à l’autre bout du champ … »

ACV – Arboretum du Chêne-Vert
16150 Chabanais
Jeanlouis Vignaud
à
Mme le Maire
16150 Chabanais
copie :
Lettre ouverte

Ce dimanche 18 mai 2014, vers 18h, des rafales d’explosions se succédaient alentour de l’Arboretum et des Gîtes du Chêne-Vert. Un rapide regard en direction de l’origine supposée des armes me suffit à comprendre que le groupe de corbeaux domiciliés dans la peupleraie voisine en était la cible.

chasse

J’étais alors en cours de visite guidée de l’arboretum avec un groupe de 6 personnes ; la fusillade ne cessant pas une demi-heure plus tard, les visiteurs énervés autant qu’indisposés décidèrent de quitter le lieu, réclamant la gratuité de leur visite perturbée à cause de cette animation, d’autant plus inhabituelle si proche d’un refuge LPO (Ligue de la Protection des Oiseaux)

Me rendant alors à l’accueil du site, je fus reçu par la famille, installée le matin au Gîte, qui déçue de ne pouvoir dîner sur la terrasse en ce premier jour de vrai beau temps du fait du vacarme, quittait le site avec la même revendication financière.

La Gendarmerie, contactée par téléphone (17) lors de cette chasse, me précisera qu’en effet certaines « battues » ont été décidées par la Préfecture dans cette période.
La Mairie du village me fera part dans les mêmes conditions le lundi suivant qu’un courrier reçu ce même lundi, donc le lendemain, les informe du fait de cette battue effectuée la veille, donc le dimanche.

– Comment se fait-il que le service public municipal (Mairie) n’ait pas été informé de la décision – intervention – délégation, du service public départemental (Préfecture) ?
– Et donc par suite démocratique logique, que l’Arboretum n’ait pas été informé a priori afin de prendre les mesures d’accueil des touristes adaptées à la qualité d’accueil ?

– Au vu de cette image, qui ces corbeaux pouvaient-ils bien déranger ?
(aucune nuisance de cet ordre n’a été portée à notre connaissance, que ce soit de la part des voisins, gîteurs ou visiteurs, et quelque soit leur nationalité, depuis les années de présence de ces volatiles ; par contre nous sommes toujours aussi nombreux à être dérangés par ces nouveaux vroum-vroumeurs en bagnoles ou pétrolettes considérant la route désertée comme une nouvelle piste de jeu)
– Cette seule opération, si sine qua non, devait-elle se produire un dimanche, jour privilégié du tourisme ?
– Quels autres individus cette opération aurait-elle gênés en jours ouvrés, dans une zone ne comptant que quelques habitants et des ouvriers confrontés par fonction aux bruits des machines ?
– En quoi le bruit du moteur est-il moins dommageable que le chant des oiseaux ?
– Ce site touristique est-il négligeable par son statut « privé » et associatif, même s’il est surtout un produit d’appel pour le commerce local ?

– Que penser du récent article de presse diffusant la volonté du Conseil général de re-valoriser la plantation de peupliers, habitat préféré des corbeaux, aux mêmes temps que les agriculteurs utilisent la méthode, plus douce, d’éradication de l’espèce animale par destruction de leurs peupleraies ?*
– Le problème de régulation des populations animales jugées « nuisibles » ne peut-elle trouver de solution au XXIe siècle que par le bruit des canons ?*
* voir sur ces points la revue « la hulotte » N50
« la hulotte » est par ailleurs un organisme auquel l’ACV est affilié à travers son club CPN (Connaître et Protéger la Nature), clubs destinés à apprendre, aux enfants aussi, le respect de la vie et son environnement quelle qu’en soit son origine animale ou végétale.

Une petite scène, 40 secondes, de la vue de la peupleraie depuis l’arboretum, agrémentée des fonds sonores agressifs et de ceux, pleureurs et effrayés des corbeaux assistant impuissants au massacre de leur progéniture à cet endroit qui pourtant devait les tenir à l’abri de la sauvagerie urbaine.
Voir-entendre la vidéo :
https://www.dropbox.com/sc/lyd53iyx22pz2tf/AADx-NS5rP7RBfOmeHKvOCREa


Commentaires 9 à « Et mon frère le corbeau à l’autre bout du champ … »

  1. Etrange village, qui accueille les touristes à coup de fusils . . .

  2. Contente de voir que le vol de corbeaux hors du charnier natal est arrivée sur la presse locale http://www.charentelibre.fr/2014/05/27/canardage-en-regle-au-chene-vert,1897560.php

  3. Il n’y a pas qu’à Chabanais ! Nouvel épisode dans la presse locale : http://www.charentelibre.fr/2014/06/11/l-isle-d-espagnac-les-faux-elagueurs-lui-font-payer-1000eur-pour-saccager-deux-arbres,1900073.php

    Mon message sur le site de CL, censuré déjà n fois pour des raisons qui m’échappent :

    @Humour_Libre,
    Il semble que le nouveau blog de la SFA n’ait pas récupéré tout le contenu de l’ancien site. Heureusement, on trouve ces documents ailleurs :
    Bonnes pratiques d’élagage : http://sfa-asso.fr/wordpress/PDF/plaquettebonnespratiques.pdf
    Une petite BD très bien faite : http://krapooarboricole.wordpress.com/2010/02/28/les-bonnes-pratiques-delagage/
    (cf aussi les vidéos en bas de page)

    Plein de choses à savoir : http://couilly.free.fr/IMG/pdf/arbres.pdf
    Pourquoi il ne faut pas faire de taille sévère : http://www.abtreeworkers.be/dossiers/tailleradicale.html et http://www.loury-elagage.com/nos-solutions/pourquoi-lelagage-severe-des-arbres-est-une-pratique-a-bannir/

    Cf aussi le forum des arboristes-grimpeurs : http://www.allo-olivier.com/Forums/viewforum.php?id=22 (rien à voir avec les massacreurs d’arbres mentionnés dans l’article).
    Déjà, un prétendu élagueur qui propose d’étêter un arbre ou de lui couper de grosses branches, on est sûr que c’est un charlot et pas un véritable élagueur. Le problème, c’est que n’importe quel abruti muni d’une tronçonneuse (et donc éventuellement d’une nacelle) peut se prétendre élagueur…

    Plein de choses à savoir : http://couilly.free.fr/IMG/pdf/arbres.pdf
    Pourquoi il ne faut pas faire de taille sévère : http://www.abtreeworkers.be/dossiers/tailleradicale.html et http://www.loury-elagage.com/nos-solutions/pourquoi-lelagage-severe-des-arbres-est-une-pratique-a-bannir/

    Cf aussi le forum des arboristes-grimpeurs : http://www.allo-olivier.com/Forums/viewforum.php?id=22 (rien à voir avec les massacreurs d’arbres mentionnés dans l’article).
    Déjà, un prétendu élagueur qui propose d’étêter un arbre ou de lui couper de grosses branches, on est sûr que c’est un charlot et pas un véritable élagueur. Le problème, c’est que n’importe quel abruti muni d’une tronçonneuse (et donc éventuellement d’une nacelle) peut se prétendre élagueur…